Juillet 2007 : Jukka

Jukka

Christian Y (Suède): Est-ce qu’un de tes tatouages a une signification particulière pour toi?

Jukka: Tous mes tatouages ont une signification. Lorsque qu’ils n’ont pas de signification profonde ils me rappellent en tout cas une certaine période de ma vie. Mais les noms de mes enfants que je me suis fait faire tatouer sur mes mains sont les tatouages les plus importants pour moi.


Joana (Portugal): Pour les enregistrements d’album, est-ce que tu préfères enregistrer tes parties de ton côté ou être entouré des autres membres?

Jukka: Je veux que Tuomas soit présent chaque fois que l’on enregistre quelque chose parce qu’il est le seul à savoir le rendu final qu’une chanson doit avoir et nous pouvons parler des arrangements de batterie si besoin est, nous pouvons changer des choses. Et, bien-sur, j’ai besoin que Mikko et Tero soient là pour s’occuper du côté technique et des arrangements. Et, d’habitude, cela ne m’embête pas si d’autres gens écoutent… sauf si je suis dans un mauvais jour et que rien ne rend bien.


Johanna (Kempele): Pourquoi n’étais-tu pas à la session d’écoute de Dark Passion Play à Helsinki?

Jukka: Nous rentions tout juste du tournage de la vidéo à Los Angeles qui a eu lieu un ou deux jours avant. Juste après la session à Helsinki, nous devions nous rendre à Londres pour une session d’écoute, alors j’ai décidé de m’arrêter à la maison pour vérifier qu’ils connaissaient toujours mon nom là-bas.


Anna (): Allez-vous sortir un DVD live de cette tournée?

Jukka: Nous n’avons pas encore décidé et nous ne nous déciderons probablement pas dans un futur proche. Nous avons toujours dit que nous ne sortirions pas de DVD live après chaque album, mais on ne sait jamais alors attendons de voir ce qui se passera.


Günther (Allemagne): Comment prends-tu le fait que plusieurs chansons du nouvel album aient été diffusées sur le net?

Jukka: J’ai trouvé ça vraiment craignos quand j’ai entendu parler de ça la première fois! C’est incroyable que certaines personnes n’aient vraiment aucun respect envers les biens des autres ou d’un travail qui leur a prit une année ! Mais nous vivons dans l’air de l’internet et il semble bien qu’on ne puisse décider de rien soi-même, qu’on ne peut pas faire les choses comme on le souhaiterait, alors il est inutile de se lamenter.


Fede (Rosario(Argentine)): Pendant combien d’heures par jour t’entraines-tu?

Jukka: Bien trop peu. Je suis toujours impatient de m’entrainer mais il se trouve que j’ai toujours beaucoup d’autres choses à faire tant et si bien qu’au bout d’un moment, le soir, je me rends compte que les enfants dorment déjà et que ce ne serait plus une bonne idée de jouer de la batterie. Donc, pour te répondre : si j’arrive à m’entrainer 30 minutes, 3 fois par semaine, c’est le grand luxe.


Is (Norvège): N’as-tu pas l’impression de perdre un peu de ta masculinité lorsque tu portes du maquillage ? ;)

Jukka: Ma masculinité ou le fait d’en manquer ne vient jamais du maquillage ni d’aucune autre chose superficielle. J’ai des choses bien plus importantes dans ma vie que de me demander sans cesse si les gens me trouvent masculin. J’ai réussi à produire une descendance et, jusqu’ici, je n’ai pas fait de caprice bizarre, je n’ai pas souffert de trouble d’humeur à en perdre 5 kilos en un éclair…


Maja,Marija & Andrea (Backa Palanka, Serbie): Y a-t-il eu un moment dans ta vie où tu as eu envie d’être quelqu’un d’autre ? Et si oui, pourquoi ?

Jukka: Je n’ai jamais voulu prendre la place de quelqu’un en particulier. Mais, bien sûr, j’ai eu des moments de faiblesse, comme par exemple lorsque j’échoue à quelque chose et que je m’en veux, à ce moment là j’ai l’impression que ce serait génial d’être quelqu’un d’autre que moi.


ana (3): Comment vas-tu?

Jukka: Merci d’avoir demandé, je me sens plutôt bien en ce moment. Je suis assis devant mon ordinateur et je réponds aux questions. Les enfants me tournent autours, ils se disputent et me posent des questions tout le temps, ce qui fait que vous répondre est un petit défi. Je suis un petit peu fatigué aussi alors je vais bientôt coucher les enfants et j’irai regarder un film, boire une bière ou deux et j’irai me coucher.


Jorn van Schaïk (Pays-Bas): Si tu pouvais jouer avec un autre groupe, sur scène, pour un concert, qui choisirais-tu et pourquoi?

Jukka: Ce serait très sympa de jouer avec Linkin Park. J’aime beaucoup leur musique et ce serait très sympa de jouer quelques unes de leurs chansons en live.


Nicolas (Paris, France): Laquelle des nouvelles chansons de Dark Passion Play es-tu le plus impatient de jouer?

Jukka: "The Poet And The Pendulum", sans aucun doute! La chanson captive à la fois son auditeur et celui qui la joue, alors ce sera genial!


Gabi (Roumanie): Qu’est ce que tu aimes le plus chez votre nouvelle chanteuse?

Jukka: Son côté amical, et puis son réalisme et le fait qu’elle pense aux autres.


Nefi Kuolema (Republique Tchèque): Aimes-tu cuisiner? Et, en tant que mari, est-ce que tu dois cuisiner parfois ? =)

Jukka: En fait, j’adore cuisiner. Comme je suis végétalien, c’est toujours un petit défi de cuisiner de bons plats qui conviennent aussi à mes enfants. Mais j’ai des spécialités qui marchent toujours bien. Et c’est toujours un grand chalenge de cuisiner pour des invités puisque la plupart de mes amis mangent de la viande, et à chaque fois que je leur dit qu’ils auront un plat végétarien ils disent qu’ils viendront avec leur propre nourriture. Mais en tout cas, la plupart des gens ont aimé mes plats jusqu’ici. Ou bien, ils ont peut-être juste été polis…


Lutz (Pinneberg (Allemagne)): A quelle fréquence les peaux de ta batterie se brisent-elles? As-tu peur que cela t’arrive en concert?

Jukka: Les peaux de ma batterie se brisent assez rarement parce que, lorsque nous sommes en tournée ou en studio, nous les changeons régulièrement pour éviter qu’elles se brisent pendant le concert. Parfois, lorsque je répète à la maison, elles se brisent parce que je suis trop faignant pour les changer aussi souvent.


Nefi Kuolema (Republique Tchèque): Selon toi, penses-tu comprendre les paroles de Tuomas?

Jukka: Je lis toujours les paroles de Tuomas avec beaucoup d’attention en essayant de comprendre leur sens. Je comprends toujours les paroles à ma façon, ce qui ne coïncide pas forcément avec l’idée de base ou l’histoire de Tuomas. Quoi qu’il en soit, pour moi les paroles sont très importantes dans les chansons, en particulier dans les chansons de Nightwish.


Kirsi salmentie (Kerava): J’ai prévu de faire faire des petits à mon chien à la fin de l’année et ma question se rapporte à celà… On donne toujours des noms aux petits de la portée et j’aimerais que ce soit en rapport avec Nightwish et donner aux petits des noms de chanson du groupe comme Nemo, etc… Est-ce que cela te dérange ? Comme ça vous auriez une portée de chiens à votre nom :)

Jukka: Ce serait un grand honneur. Alors continue à chercher les noms adéquats.


Ariel (Arizona, USA): Jukka, je me demande si toi et le reste du groupe vous avez des problèmes pour communiquer avec Anette. Vous parlez anglais, bien sûr, mais vous parlez en finnois la plupart du temps, j’imagine. Comme Anette est Suédoise, est-ce que c’est dur de communiquer avec elle ? Elle parle aussi anglais, mais j’imagine que ce doit être difficile de transmettre des idées puisque l’anglais n’est pas votre langue maternelle.

Jukka: Nous n’avons en tout cas eu aucun problème de communication jusqu’ici. Lorsqu’on est décidé à le faire, ça finit toujours par marcher. Anette parle très bien l’anglais alors puisque nous ne parlons pas de physique nucléaire ou de ce genre de choses, nous nous débrouillerons très bien. De plus, nous apprenons tout le temps un peu plus de suédois, qu’on le veuille ou non… :)


Linda (Pays-Bas): Pourquoi as-tu choisi d’être végétarien?

Jukka: J’ai lu un livre intitulé "Oikeutta eläimille" (Justice pour les animaux) et j’ai compris que je n’avais pas besoin de tuer pour me nourrir. Cela fait 5 ans que je suis végétarien et je suis toujours plus ou moins en vie.


Monica (Pologne):
1. Que penses-tu du destin?
2. Qu’est ce qui passe avant tout le reste dans ta vie?

Jukka:
1. Pour moi, le destin n’a rien de prédéterminé. C’est quelque chose qui arrive à cause de tes choix et de ceux des autres. Notre destin est donc la somme de tous nos choix.
2. C’est bien-sûr toujours la famille, mais heureusement tout n’est pas tout noir ou tout blanc. Les priorités peuvent changer selon les situations.


Antti (Kerava): Voyages-tu beaucoup en dehors de la Finlande ou bien perds-tu ton envie de voyager après avoir joué tout autour du monde avec Nightwish ?

Jukka: J’adore aussi voyager pendant mes jours de repos. Lorsque nous sommes en tournée, les seules choses que l’on voit sont les aéroports, les hotels et les salles de concerts (et bien sur quelques bars, en gros). Alors lorsque tu peux voyager pendant ton temps libre, tu as la possibilité de voir d’autres choses.


Reece (NSW, Australie):
1) As-tu trouvé une réponse à la question: « Est-ce que notre maison est à l’intérieur ou à l’extérieur ? » et si oui, quelle était la réponse ? Parce que je me suis pas mal cassé la tête pour trouver une réponse à ça, hahaha.
2) Pendant l’enregistrement de chansons composées de plusieurs parties (avec ou sans batterie, par exemple “Ghost Love Score”) au studio, enregistres-tu la batterie en plusieurs fois, pour chaque partie ? Parce que, d’après ce que j’ai compris, la batterie est le premier instrument à être enregistré.

Jukka:
1) En fait, j’ai une excellente réponse à cette question qui m’a été donnée par une Libanaise. La réponse (celle qui me plait en tout cas) est : « La maison est à l’extérieur, le foyer est à l’intérieur ».
2) Nous enregistrons les chansons par petits bouts. C’est aussi parce que, pour « Ghost Love Score » par exemple, l’atmosphère change rapidement entre les différentes parties. En studio, c’est plus facile de trouver la bonne ambiance lorsqu’on peut se concentrer sur la partie suivante et commencer l’enregistrement au début de cette partie spécifique. De plus, le tempo change parfois aussi entre les parties et cela impose d’enregistrer les parties séparément.